Studio 5/2_Ça tourne

Studio 5/2_Video HD_18’08”; See Studio visits. La “volonté de perdre la volonté”, d’amener tout les clichés, et de les digérer l’un après l’autre avant de commencer à travailler. Isoler un corps pour s’écarter de l’illustration et s’en tenir au fait. Viens alors la nudité, c’est tout simplement notre animalité, pas dans le sens d’animal mais dans celui de l’être qui sans vêtement n’est pas forcement dévêtit. Il y a surtout une mise à nu, du corps-vision sur le corps-surface. Une pensée redevenue sauvage. Nu c’est la peau, c’est la surface brut, qui a besoin de se frotter à sa chair, un ver lubrique. On voudrait disparaître dans sa propre complexité, son agencement de cellule qui parfois se trompent, s’accidentent, chancellent.